Les aspects astrologiques

Les aspects astrologiques sont des relations entre les planètes. Chaque aspect astrologique est une phase du cycle de relation entre deux planètes. En astrologie humaniste on ne juge pas les aspects, on ne les évalue pas, on ne les classe pas. On considère qu’ils sont ce qu’ils doivent être : une phase nécessaire du cycle. Il n’y a donc pas de bons ou mauvais aspects, mais uniquement des modes de relation entre deux fonctions planétaires. L’aspect nous montre sur quel mode se fait cette relation, quel est sa raison d’être.

Pour rester fidèle à l’approche cyclique, l’astrologie humaniste fait une distinction entre les aspects croissants et les aspects décroissants.




Période croissante : ACTION

0° Conjonction

La planète la plus rapide se charge de l’énergie de la plus lente afin de la distribuer durant tout le cycle. La conjonction correspond au moment de la libération de l’énergie. La conjonction croissante correspond à une énergie jeune et spontanée. C’est une période de confusion, d’indifférenciation, de subjectivité. L’énergie se libère dans le domaine d’expérience où se situe la conjonction dans le thème.

60° Sextile

Les planètes en sextile sont situées dans des signes de même polarité. Les fonctions sont liées de façon concrète, ce qui permet d’employer leurs énergies combinées de manière organisée et pratique dans un but de développement et de croissance spontanée.

90° Carré

Il correspond à un moment de coupure : une décision d’action s’impose. Le carré propose un engagement, une prise de position. Il s’agit alors de faire plutôt que ne rien faire. La planète rapide donne une forme à la lente et doit surmonter les peurs liées à la planète lente.

120° Trigone

Il représente la créativité, l’expression et la capacité à employer nos dons et capacités de manière innée. Il y a une sorte de fascination et l’idéalisme dans le trigone. Il demande d’agir avec patience et persévérance afin de développer un savoir pratique.

150° Quinconce

C’est un moment de réajustement, de purification et d’amélioration de la conscience de soi. Le quinconce peut être vécu dans un sentiment d’insatisfaction ou en rejetant la faute sur les autres. Son but est de faire appel à des techniques pour clarifier ce qui doit l’être dans la relation entre les deux planètes.

180° Opposition

Au moment où les deux planètes se font face, c’est un moment de pure objectivité. On fait face consciemment et avec lucidité expériences libératrices et aux relations. La conscience jaillit de la confrontation entre les pôles opposés. Le but de l’opposition est d’apprendre à réconcilier les opposés, à prendre conscience qu’ils peuvent coexister et cohabiter à l’intérieur d’une même personne.




Période décroissante : CONSCIENCE

150° Quinconce

Le quinconce décroissant correspond à un élargissement du champ de compréhension. Le but est de se tourner vers l’extérieur, de clarifier la conception que l’on a des autres afin d’entrer dans les relations sans être bloqué par l’éthique ou la morale.

120° Trigone

Le trigone décroissant correspond au développement de la pensée abstraite et à l’ouverture de la conscience. On apprend à utiliser notre capacité de compréhension dans un but social ou culturel, on se sent guidé par un idéal, par une vision.

90° Carré

Le carré décroissant correspond à une crise de conscience au niveau des valeurs. La planète rapide remet en question la planète lente. On doit ajuster notre vie en fonction des valeurs actuelles et accepter de lâcher les croyances anciennes. C’est un moment de lutte contre nos habitudes.

60° Sextile

Le sextile décroissant correspond à une réorganisation de la conscience, on peut puiser dans des valeurs anciennes, pour affronter les problèmes présents, et se tourner vers le futur. C’est un moment de récapitulation, d’anticipation. On voit, on doit aider les autres, montrer le chemin.

0° Conjonction

La fin de cycle est un retour à la subjectivité, on apprend à mourir au moindre pour renaître au plus grand.




Les symboles

ConjonctionConjonction

 

Semi-sextileDemi-sextile

 

Demi carréDemi-carré

 

SextileSextile

 

CarréCarré

 

TrigoneTrigone

 

QuinconceQuinconce

 

OppositionOpposition




16 réflexions sur “Les aspects astrologiques

  1. Bonjour et merci pour toutes les infos que vous partagez
    Je butte sur la croissance/décroissance des aspects.
    Dans quel cas où à quel moment un aspect est-il croissant ou décroissant ?
    Un exemple : dans mon thème, j’ai VENUS à l’ascendant en carré à URANUS au MC et en carré à JUPITER au FC, URANUS et JUPITER étant de fait en opposition.
    Ma question est : les 2 carrés VENUS /URANUS et VENUS/JUPITER sont-ils croissants ou décroissants ? Ou sont-ils croissants à un moment et décroissants à un autre ?
    Je ressens très bien en moi l’impact de cet aspect composé appelé TCARRE et je souhaiterais compléter ma compréhension avec une meilleure connaissance de cette croissance/décroissance

    Merci par avance de votre réponse
    Chantal PIN-BARRE

    1. Bonjour Chantal,
      Il y a quelques infos sur les aspects croissants et décroissants sur cette page https://akali-astro.com/aspects-astrologiques/.
      L’aspect est croissant si la planète rapide est entre la conjonction et l’opposition à la planète lente.
      L’aspect est décroissant si la planète rapide est entre l’opposition et la conjonction à la planète lente.
      Dans votre thème Vénus, plus rapide qu’Uranus est située entre la conjonction et l’opposition à Uranus, le carré Uranus-Vénus est croissant.
      Vénus, plus rapide que Jupiter est située entre l’opposition et la conjonction à Jupiter, le carré Vénus-Jupiter est décroissant.

      Si un aspect est croissant il reste croissant pour toute la vie dans le thème natal et s’il est décroissant il reste décroissant pour toute la vie dans le thème natal.
      Par contre si on observe les progressions ou les transits, les planètes bougent, donc les aspects changent.

      J’espère que cela va vous aider !
      Bonne journée !
      Alexandra

  2. Bonjour Alexandra
    Pour les aspects : opposition, quintile, Octile, Novile Décile, quel est l’orbe toléré ?
    Bien évidemment, pour le septile, la question ne se pose pas !

    Merci
    Chantal

    1. Bonjour Chantal,

      Pour l’opposition je prends le même orbe que pour la conjonction soit 8 à 10° selon les planètes concernées. Plus les planètes sont rapides plus l’orbe peut être grand.

      Pour tous les aspects mineurs je prends 2 à 3° d’orbe, 3 étant le grand maximum. Pour les aspects que j’appelle intermédiaires : semi-sextile, quinconce, demi-carré et sesquicarré je prends 3 à 4°.

      Pour tous les aspects mineurs l’orbe peut être définie par rapport aux aspects les plus proches. Par exemple si on prend 3° pour le novile on arrive à 43, mais si on prend 3 pour le demi-carré on arrive à 42. Dans ce cas je prendrais 2 pour le novile et 3 pour le demi-carré.

      Pourquoi d’après vous la question ne se pose pas pour le septile ?

      Pour moi elle se pose aussi :o) car si on prend 3° pour un septile on arrive à 54°25 et si on prend 6 pour un sextile on arrive à 54…

      Chacun peut adapter les orbes à sa convenance en tenant compte de ces chevauchements possibles.

      Pour les transits c’est encore différents, je réduis tous les orbes.

      Est-ce que cela vous aide ?

      1. Pour le septile, j’étais partie de l’idée qu’une distance aussi précise que 51,25 (désolée je ne trouve pas le signe « degré » sur mon téléphone 😁) ne pouvait s’envisager avec un orbe autre que 0.
        Par contre, que fait-on des 25′ ?
        C’est peut-être stupide comme question mais cela me perturbe.

        Pour info je suis née en octobre 1948, j’arrive donc à la fin de mes 73 ans. Je me suis intéressée à l’astrologie et plus particulièrement l’astrologie humaniste, il y a près de 40 ans. J’avais pratiquement tous les livres de Dane Rudhyar et d’Alender Ruperti en français. Je calculais les thèmes avec les éphémérides. Les aléas de la vie (…) ont perturbé mes recherches, celle-ci comme un certain nombre d’autres dans lesquelles je me suis lancée.
        Quand je regarde mon thème, je vois à quel point je suis boulimique de connaissances, au point d’accumuler d’énormes quantités de données dans divers domaines, centrées surtout sur « avancer au-delà du visible » ou sur les soins.

        Je réagis souvent avec un sentiment « d’urgence »…. et les « événements » actuels s’y prètent oh combien !

        C’était juste un aperçu de mes démarches un peu erratiques sans doute.

        Merci pour vos réponses
        Cordialement
        Chantal

        1. Sur un thème natal on peut calculer les aspects une fois pour toute pour toute la vie. Cela peut se faire avec un logiciel.
          Si vous n’en avez pas, avec un peu de patience c’est faisable aussi pour les septiles, d’autant plus si vous avez commencé l’astro à l’époque où on faisait tous les calculs à la main :o)
          Pour un septile si on prend 2° d’orbe, l’écart entre les deux planètes doit être entre 49°25 et 53°25. Cela ne change rien pour le calcul, car un écart entre deux planètes n’est jamais exact au degré près, il y a toujours des minutes.

          Je ne sais pas si je suis claire…

          Merci en tout cas pour le partage de votre expérience avec l’astrologie humaniste.

          Bonne soirée !
          Alexandra

          1. Bonjour Alexandra
            Vous êtes très claire 😁
            Petite question subsidiaire : les calculs de base sur ASTROTHEME sont-ils fiables ?
            En vérifiant des distances à partir de leur position des planètes (sur une casio fx-92+ spéciale collège), je ne retrouve pas les mêmes orbes.
            Mais c’est peut-être la casio qui n’est pas fiable 😂😂

  3. C’est encore moi 😂😂😂
    En fait j’ai trouvé mieux sur astro.com que vous préconisez sur AKALI
    Calculs très précis à la seconde près
    Je viens juste de trouver le paramétrage 😁😁😁
    Bonne soirée
    Cordialement
    Chantal

  4. Bonjour Chantal,
    Contente que vous ayez trouvé la solution. Je n’avais pas la réponse pour Astrothème.
    Le mieux de mon point de vue c’est de faire les calculs à la main et de tête :o)

    Bonne soirée !
    Alexandra

    1. Je viens juste de voir votre réponse.
      Je refais tous les calculs…. pour certains aspects non pris en compte dans Astro.com
      J’ai trouvé aussi le site de Christophe GUILLAUME Passion-astrologue
      Qu’en pensez-vous ?
      Cordialement
      Chantal PIN-BARRE

      1. Bonjour Chantal,
        Je ne connais pas Christophe Guillaume, désolée je ne peux rien vous dire sur son site :o)
        Bon courage pour les calculs !

        1. Bonsoir Alexandra
          En bonne mercurienne, j’aime bien les calculs 😁😁
          Que diriez-vous devant un thème dont les axes sont à quelques degrès parfaitement alignés… donnant 2 quartés de 88 degrés 31′ et 2 quartés de 91 degrés 28′ ???
          Merci par avance
          Cordialement et bonne nuit
          Chantal PIN-BARRE

          1. Dans un thème je regarde surtout les aspects entre les planètes qui sont des phases d’un cycle.
            Les aspects entre les axes ne sont pas des phases d’un cycle. Je n’en tiens pas compte quand je regarde un thème.
            Ce qui me semble le plus important est ce que ces aspects signifient pour vous, puisque vous les avez remarqués.

  5. Bonjour Alexandra
    Après avoir regardé de plus près 2 thèmes différents quant à la position des grands axes de bases, voici ce que je vois et qui m’interpelle.
    Dans le cas que je vous avais soumis (axes alignés et quartés quasi égaux, maisons entre 24 degrés pour la plus petite et 34 degrés pour la plus grande), la figure qui ressort est un grand carré de type oppositions vierge-AC/poissons-DC et Gémeaux-MC/sagittaire-FC reliées par des carrés vierge/sagittaire, sagittaire/poissons, poissons/Gémeaux et Gémeaux/vierge….. tout un poème !!! Peut-être de réconciliation terre/feu, feu/eau, eau/air et air/terre 😁😁😁😁…. pour info il s’agit de mon thème.
    Le second thème (mon fils) fait lui ressortir, dans cette vision à partir des grands axes : 2 tri-déciles (AC/FC et DC/MC) et 2 quintiles (MC/AC et FC/DC). Les 2 tri-déciles sont assortis de signes interceptés et les quintiles de maisons liées… les signes interceptés sont quasiment au centre des tri-déciles et concernent la M2 sagittaire incorporant le capricorne et la maison M8 gémeaux incorporant le cancer. Les maisons liées concernent les maisons M1/M2 scorpion et les maisons M6/M7 taureau.

    Je ne sais pas pourquoi cette vision des thèmes m’a sauté aux yeux mais j’ai la « sensation » que cela cherche à me « parler ».
    J’ai d’autres thèmes à étudier…

    Merci pour votre attention
    Cordialement
    Chantal

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.