Chiron en transit

Les transits de Chiron jouent un rôle important dans le déroulement du processus d’individuation, dans l’épanouissement et l’expression de l’individualité.

Chiron symbolise le passage entre les limites du connu et le monde illimité de l’inconnu.

Le connu

Depuis notre naissance ce que l’on connaît de soi est cette identité que nous avons construite en imitant les modèles qui nous entouraient (ou en les rejetant). Savoir qui l’on est en tant que personne c’est être capable de définir le « moi », le « je suis moi ». La plupart des êtres humains se définissent par des caractéristiques physiques (« je suis grand, je suis trop grosse, je suis vieux… ») et psychiques (« je suis hypersensible, je suis romantique, je suis dynamique… »), par leur métier (« je suis électricien, je suis mère au foyer… »), leur appartenance à un courant politique, religieux ou autre (« je suis de gauche, je suis bouddhiste, je suis végétarien… »)… Saturne délimite ainsi le contour de ce que la personne croit être. C’est sécurisant, rassurant et cela permet de fonctionner dans ce monde. Chaque matin on se souvient de qui l’on est ! On poursuit nos activités quotidiennes, on se souvient de ce qu’on a à faire et de ce qu’on a fait. Vivre dans la conscience limitée par Saturne c’est aussi vivre dans le temps chronologique. C’est admettre qu’il y a un passé, un présent et un futur.

L’inconnu

Chiron ouvre la voie vers ce qui est au-delà de Saturne. Les transits de Chiron sont une invitation à sortir des représentations saturniennes à tous les niveaux de notre existence.
La conscience de soi, ou plus précisément du « moi » est appelée à se transformer. Ce que « je » suis est-il réellement une accumulation d’étiquettes, de définitions, de croyances, d’actions, de qualités ou de défauts ? Y aurait-il une autre manière de se re-co-naître ? Qui suis-je si j’oublie pendant un instant tout ce que j’ai cru de moi-même et de mon histoire ? Est-ce que je cesse d’exister ? Suis-je un personnage limité ou un être illimité ?

Kairos vs Chronos

Les transits de Chiron nous font découvrir notre temps individuel, le temps Kairos qui est le temps opportun, le moment juste, le temps intérieur. Cette rencontre avec notre temps individuel est comme une révélation, un « eurêka ». Dans ce moment juste rien n’arrive par hasard, tout est exactement tel que cela doit être. La lutte contre la réalité peut cesser. La volonté d’arriver quelque part se transforme en énergie d’action libérée dans le moment présent. L’être se réunifie, il fait un avec lui-même, avec son destin et avec le cosmos.

Synchronicités

Les synchronicités sont les liens qui existent entre toutes choses hors du temps et de l’espace. Elles sont une manifestation du temps Kairos.
Pendant les transits de Chiron on devient sensible aux synchronicités. On réalise que l’existence s’inscrit dans un schéma beaucoup plus large et vaste. Nos questions trouvent des réponses sous des formes inattendues, par des rencontres, des rêves, des lectures. On prend conscience que tout est relié, que les plans de conscience et de manifestation de la vie sont multiples et interconnectés.

Animal, humain et divin

Chiron est animal, humain et divin. Les transits de Chiron nous invitent à nous relier toujours plus consciemment à ces trois composantes de notre être.
Animal : le corps, les sensations corporelles, l’alimentation, les instincts, les pulsions, l’énergie sexuelle, la mortalité.
Humain : le mental, les émotions, les sentiments, les valeurs.
Divin : notre nature spirituelle, l’immortalité.

L’histoire des transits de Chiron depuis notre naissance peut donner des informations sur ce qui est à éveiller en soi. Melanie Reinhart* explique que durant certains transits de Chiron aux planètes natales, selon le vécu de la personne et des circonstances du moment, l’un des trois pôles peut se trouver bloqué. Un transit ultérieur à un autre endroit du thème ou lors d’une phase du cycle de Chiron permettra de prendre conscience de ces blocages et de les libérer.
* Chiron et la voie de la guérison, Melanie Reinhart, Editions de Janus.

Abdiquer

Pendant les transits de Chiron l’ego réagit et se défend. Il n’accepte pas facilement d’être remis en question. Le personnage accroché à ses identifications abdique lorsque la conscience s’ouvre sur le monde transsaturnien. Les réactions vis-à-vis des événements extérieurs se font plus rares. L’attention se tourne vers l’intérieur. L’être grandit en sagesse et en conscience, il réalise que le monde extérieur n’est que le reflet de ses propres croyances. La relation aux événements peut se transformer si l’on se sent acteur responsable dans le processus.

Eveiller

Les transits de Chiron en maison ou en aspect aux planètes natales éveillent à une réalité qui était jusque-là ignorée. Les manifestations de Saturne sont reconnues et mises en lumière : conditionnements, limitations, peurs, blocages, convictions, résistance, certitudes, besoin de sécurité…

Initiation

Les transits de Chiron sont initiatiques. Ils proposent de se laisser transformer et régénérer par les événements que la vie place sur notre chemin. La souffrance et les crises de transformation touchent uniquement le personnage identifié à ses conditionnements. En dehors de ces identifications il n’y a plus de souffrance, il n’y a qu’amour et conscience.
Lors de ce voyage initiatique la conscience s’extrait du personnage puis y revient… les allers-retours sont nombreux. Au lieu de chercher à intervenir sur l’extérieur pour le modifier, l’être intervient sur l’intérieur. Il observe et traque chaque retour en arrière et chaque avancée, chaque ouverture, chaque piège du mental, jusqu’à ce que quelque chose cède, jusqu’à l’abdication.

Guérison

Les transits de Chiron marquent des points tournants dans la vie, principalement lorsque Chiron franchit un angle du thème ou quand il transite une planète natale. De vieilles blessures peuvent se rouvrir. La souffrance n’est pas une fatalité, elle est une porte d’accès à la guérison.
La guérison s’opère lorsqu’on réalise qui souffre.

Désidentification

En astrologie plusieurs objets célestes et points fictifs sont associés à la transformation, à l’évolution, au cheminement initiatique. Chiron est un objet céleste particulier, il représente un processus en marche. Nous avons vu dans ce qui précède qu’il est associé à un changement de conscience. Chiron est un pont entre le monde bien défini de Saturne et le monde illimité et inconnu qui commence à partir d’Uranus.
Chiron nous guide et nous accompagne dans une voie de désidentification. Lorsqu’on se désidentifie de ce qu’on croit être et de notre histoire, on devient observateur conscient. Cette conscience est celle du guide intérieur.
Les transits de Chiron proposent d’être à l’écoute de ce guide, de devenir observateur de soi-même et d’être présent à la présence infinie. Le monde autour peut continuer de s’agiter, le mental et les émotions peuvent continuer de se manifester… qui en est troublé ?

Chiron
Chiron dans les signes du zodiaque
Chiron dans les maisons astrologiques




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *