Chiron

Une découverte synchrone

Chiron est un astéroïde cométaire orbitant entre Saturne et Uranus. Chiron a été découvert le 1er novembre 1977 par l’astronome américain Charles T. Kowal.

La découverte d’un nouvel objet céleste correspond à la possibilité pour l’humain d’intégrer dans sa conscience et de manifester dans son existence le principe associé. Le mot correspond (co-respond) signifie répondre simultanément. Ce mot permet d’entrer en résonance avec les notions de similarité, simultanéité, synchronicité. Une réponse simultanée se produit entre l’objet céleste extérieur soudain découvert dans le ciel, et la biologie, la psyché et la conscience humaine.

A partir de la découverte de Chiron la relation entre l’humain et la nature s’est transformée, sous l’impulsion de précurseurs tels que Peter Caddy, Eileen Caddy et Dorothy McLean à Findhorn, le psychologue Abraham Maslow, le psychologue humaniste Carl Rogers, l’anthropologue américain Carlos Castaneda… Plusieurs situations ou catastrophes écologiques ont, par obligation, conduit les humains à développer une conscience écologique et planétaire : crise pétrolière en 1973 et 1979, Sevezo en 1976, Amoco Cadiz en 1978, Creys Malville en 1977, Three Mile Island en 1979… Une nouvelle pensée se développe progressivement et devrait – potentiellement – aboutir en 2027 lorsque Chiron bouclera sa première révolution autour du zodiaque depuis sa découverte.

Astronomie

Chiron est un objet céleste qui proviendrait de la ceinture de Kuiper située entre Neptune et Pluton. C’est un planétoïde classé dans les astéroïdes cométaires. Au cours de sa révolution autour du Soleil, Chiron libère dans l’espace des particules formant une chevelure qui pourrait atteindre plus d’un million de kilomètres de diamètre.

Chiron a une forme oblongue de 150 à 200 km de diamètre. Son orbite est située entre celle de Saturne et celle d’Uranus, entre 1,3 et 2,8 millions de kilomètres du Soleil.

L’orbite de Chiron est excentrée et inclinée d’environ 7° par rapport au plan de l’écliptique. Sa révolution autour du Soleil est de plus ou moins 50 ans. Du fait de l’excentricité de son orbite, il ne reste pas autant de temps dans chacun des signes du zodiaque.

Révolution de Chiron

Chiron le centaure

ChironDans la mythologie Chiron est un centaure, créature au corps de cheval et au buste d’homme, fils de Chronos et de Phylira. Les deux amants surpris par Rhéa épouse de Chronos, se transformèrent en étalon et en jument. De leur union naquit Chiron, immortel comme son père, qui pourtant l’ignora. Sa mère fut horrifiée d’avoir donné naissance à un monstre, elle le rejeta.

Chiron fut recueilli par Appolon et Diane qui lui enseignèrent tous leurs savoirs et toutes leurs connaissances : médecine, prophétie, musique, tir à l’arc, poésie, chasse, connaissance des animaux, botanique, art de faire des remèdes, astrologie… Chiron s’épanouit auprès d’eux et dans la nature. Il enseigna à son tour à de nombreux élèves : Hercule, Achille, Jason, Esculape, Castor et Pollux…

Des centaures brutaux et violents attirés par l’odeur du vin, firent irruption dans un mariage où Chiron était invité. Une bagarre s’ensuivit. Hercule tira par accident une flèche empoisonnée dans le genou de Chiron. Aucun remède ne put le guérir ni l’apaiser, il était condamné à souffrir pour l’éternité…

Prométhée avait joué un mauvais tour aux Dieux au profit des humains. Pour punir les humains, les Dieux leurs reprirent le feu. Prométhée vola le feu aux Dieux pour le rendre aux humains. Zeus humilié fit attacher Prométhée à un rocher où chaque jour un aigle viendrait lui dévorer le foie. Le supplice dura puisque son foie se reconstituait la nuit. La seule issue pour Prométhée était de devenir immortel. Hercule libéra Prométhée du rocher et intervint auprès de Chiron qui céda son immortalité à Prométhée.

Chiron se libère de sa souffrance en se réconciliant avec sa nature mortelle. Le don de son immortalité est une marque de reconnaissance de la lucidité mentale et de la conscience de Prométhée.

Chiron montre le chemin pour se libérer de la souffrance et unifier l’animal, l’humain et le divin.

Symbolisme de Chiron

Chiron relie, dans une co-respondance, Saturne à Uranus. Il relie les mondes conscients aux mondes inconscients, le moi à l’être, la personnalité à l’esprit, l’animal au divin en passant par l’humain.

Chiron représente un cheminement plutôt qu’une fonction. C’est un processus en marche, une voie qu’on arpente, un pont qu’on traverse entre deux rives. Ces deux rives sont présentes simultanément. On peut les placer côte à côte ou l’une au-dessus de l’autre, peu importe. Ces deux rives sont à réunir en soi.

Chiron ouvre la porte vers l’individuation, il fend une brêche dans les repères et les certitudes saturniennes et permet de VOIR ce qui existe au-delà. Il permet d’intégrer ce qui a été VU de l’autre côté afin de le manifester dans une vie consciente. Il relie Saturne à Uranus, il relie Uranus à Saturne.

Chiron montre la voie pour passer du connu à l’inconnu. La mémoire fait durer ce que l’on connaît de soi, tous les matins on se réveille en se rappelant qui l’on est, on retrouve le même décor, la même chambre, la même rue, la même ville. A l’intérieur de soi on retrouve les mêmes pensées, les mêmes préférences, les mêmes images de soi. Toutes ces représentations sont situées à l’intérieur de l’orbite de Saturne. Le monde dure et traverse le temps de l’histoire grâce à Saturne.

Pourtant la réalité ne se limite pas à ce qui est connu. Au-delà de Saturne se trouve le monde infini de l’esprit, de l’énergie universelle et du génie créateur représenté par Uranus, maître du Verseau. Le Verseau est l’homme archétypique éveillé à la conscience cosmique. Son urne contient l’énergie originelle de la création. L’homme qui atteint Uranus est dépositaire de sa propre Origine, il la déverse sur le monde en étant simplement ce qu’il est ; il éveille en libérant son propre esprit créateur.

Chiron est la voie qui fait passer d’une conscience limitée par des représentations, des conditionnements et des certitudes à une conscience illimitée.

Les multiples facettes de Chiron

C’est le guide intérieur.

C’est la puissance d’autoguérison.

Il unifie l’animal, l’humain et le divin.

Il soigne les maux du corps et de l’âme.

Il maîtrise les arts de combat.

Il connaît la nature.

Il est chamane.

C’est un enseignant, un guide et un mentor.

 

Chiron dans les signes du zodiaque
Chiron dans les maisons astrologiques
Chiron en transit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *